Mon texte
Blog

Les robots tondeuses peuvent-ils tondre sous la pluie ?

Les robots tondeuses contiennent des composants électroniques fragiles qui ne doivent pas rentrer en contact avec l’eau afin de leur assurer une longue durée de vie. Cependant, les fabricants usent de multiples procédés pour assurer à leurs robots une bonne résistance hydrique.

 

L’étanchéité des robots tondeuses

La plupart des robots tondeuses sont conçus pour résister à l’eau de manière plus ou moins performante. Vous trouverez chez vos revendeurs les différentes normes d’étanchéité que les robots doivent respecter en fonction d’un indice de protection noté « IP ».

Les robots tondeuses doivent au minimum être enregistrés avec une norme IP44 pour être considérés comme suffisamment étanches « protection contre l’intrusion de corps solides supérieurs à 1 mm, et contre les projections d’eau provenant de toutes les directions ».

Le mieux étant que votre robot soit aux normes IPX4 ou même IPX5 « peut résister à la pulvérisation, au jet d’eau soutenu et à basse pression ». Vous pourrez facilement obtenir cette information sur le site internet des revendeurs sérieux avant votre achat.

 

Les capteurs de pluie

Les robots tondeuses sont également dotés de capteurs de pluie. Ces derniers sont utilisés afin de permettre à l’utilisateur de gérer le retour à la base du robot en cas de pluie. En effet, théoriquement un robot noté IPX4 ou IPX5 sera tout à fait en capacité de tondre sous la pluie.

Cependant, les fortes pentes, un sol détrempé, des bosses et autres aspérités sous temps pluvieux seront autant de facteurs qui ne permettront peut-être pas à votre robot de tondre sous la pluie. Vous aurez la plupart du temps le choix d’activer ou de désactiver le capteur de pluie, le robot pourra alors tondre sous la pluie ou rentrer à sa base selon votre choix.

Dans le cas ou vous souhaitez que votre robot tonde sous la pluie il vous faudra peut-être l’aider en le dotant de pneus crantés tout-terrains. Il vous faudra examiner les réactions de votre robot sous la pluie pour avoir la certitude que ce dernier ne se retrouve pas en difficulté.

 

 

Dans certains pays, la tonte par temps de pluie est presque obligatoire tant la pluviométrie est élevée. En effet, si le robot tondeuse ne serait pas en mesure de tondre tous les jours, la pelouse deviendrait beaucoup trop dense. Par temps sec, le robot ne parviendrait pas à entretenir le terrain convenablement et sectionner une hauteur d’herbe trop importante.

En France la pluviométrie reste raisonnable dans la plupart des régions mais certaines régions peuvent rencontrer ce type de problèmes pendant une courte période de l’année. C’est pourquoi les robots tondeuses sont de plus en plus performants et certains d’entre eux permettent de tondre par tous les temps, sur tous les types de terrains en usants de technologies quatre roues motrices, le Q350S de Wiper est un modèle emblématique de ce système.