Mon texte
Blog

Doit-on tondre tous les jours avec un robot tondeuse ?

Le robots tondeuses sont bien partis pour devenir les meilleurs alliés des jardiniers. Ils tondent seul des surfaces allant jusqu’à deux hectares et permettent ainsi au jardinier de se consacrer aux tâches à forte valeur ajoutées comme les plantations ou le désherbage des massifs.

Globe Tools, Övik, 21 August, 2018 , Sweden. © 2018 Daniel Ahlgren

La méthode de tonte

Les robots de tonte sont entièrement autonomes, ils sont programmés grâce à des plages horaires et peuvent tondre des zones éloignées, gérer des passages étroits et fonctionner de nuit comme de jour .

Le déplacement du robot

Il existe principalement deux types de déplacements :

  • La tonte aléatoire qui est la méthode de tonte la plus rependue, consiste à ce que le robot tonde de manière aléatoire la totalité du terrain. Il pourra donc partir dans différentes directions s’il rencontre le câble périphérique ou un obstacle. Le robot va couvrir la totalité de la surface en deux ou trois cycles de tonte suivant la surface et les capacités du modèle.

 

  • La tonte en ligne droite quant à elle consiste à effectuer une tonte sur la longueur ou la largeur du terrain en faisant des allers-retours sans discontinuité afin de tondre de la manière la plus efficiente possible. Cette manière de tondre est plus difficile à mettre en place par les constructeurs parce qu’elle oblige le robot à connaître précisément sa situation dans l’espace ainsi qu’un historique du travail déjà effectué.

 

Combiner à ces méthodes de déplacement les robots de tonte peuvent être pourvus d’un système de géolocalisation qui leur permettra de connaître leur situation dans l’espace et ainsi d’effectuer une tonte plus efficiente.

La méthode de coupe

Les robots tondeuse utilisent une méthode de coupe de l’herbe appelée micro-mulching qui permet d’obtenir une pelouse beaucoup plus dense, plus verte et des résultats significativement meilleurs comparés à une tondeuse traditionnelle.

Les robots tondeuse utilisent principalement deux méthodes de tonte permettant d’effectuer un travail similaire. Les constructeurs utilisent des lames ou des cutters. Les cutters sont utilisés par la marque Husqvarna ou la marque Cramer, les lames sont quant à elles principalement utilisées par la marque Wiper.

La tonte à l’aide de cutters

Avantages

Inconvénients

-Une coupe précise

-Absence pointes jaunes sur la pelouse

-Un fonctionnement silencieux

-Couteaux libres – pas de risque d’endommager le moteur en cas de percussion avec obstacle

-Oppose peu de résistance au moteur

 

-Usure rapide des couteaux

-Couteaux jetable après usure

 

La tonte à l’aide de lames

Avantages

Inconvénients

-Mulching très efficace

-Fonctionne en herbes hautes les premiers passages (si le robot possède les batteries et moteurs suffisants)

-Lames longue durée de vie 

-Usure faible (un jeu par saison)

 

-Un fonctionnement plus bruyant 

-En cas d’obstacle risque d’endommager le moteur de coupe ou l’obstacle rencontré

 

Ces deux systèmes de coupe ont des avantages et des inconvénients mais leur utilisation dépendra fortement de l’aspect de votre gazon. Si vous possédez une pelouse en très bon état, le système de cutters pourra facilement fonctionner. Dans le cas contraire préférez un système de coupe à l’aide de lames.

Attention : Il est nécessaire que votre robot soit assez puissant pour utiliser un système de coupe à lames, choisissez un robot avec une batterie supérieur à 2.0Ah.

Certains systèmes innovants permettent de tondre de manière plus intelligente et ainsi d’effectuer plus de travail pour un temps donné.

Le système de lames déportée est principalement utilisé par la marque Worx. Il permet de réduire la surface de pelouse non nettoyé par le robot aux abords du fil périphérique. Le système est assez ingénieux puisqu’il permet de réduire le temps manuel à utiliser le coupe bordure. Cependant, on peut se demander si quelques centimètres de plus de bordure représentent un gain significatif de temps dans l’entretien des bordures.

La fréquence de tonte

Les robots tondeuse effectuent une tonte en micro-muching c’est-à-dire qu’ils sectionnent régulièrement une très faible quantité d’herbe afin d’effectuer une tonte parfaite. Ce système à plusieurs avantages, d’une part il permet de fournir un engrais naturel à votre pelouse, limitant la pousse des adventices d’autre part, cela permet de densifier votre gazon et de le rendre plus résistant aux sécheresses et aux maladies. Ce système de tonte requière de faire tondre le robot très régulièrement. La plupart des robots tondeuses sur le marché ne sont pas capables de tondre une hauteur d’herbe importante.

 

En effet, le mulching est une méthode de coupe consistant à broyer finement l’herbe tondue et permettant ainsi de ne pas effectuer de ramassage. Cette méthode est écologique puisque qu’elle ne produit pas de déchets verts mais elle requière de tondre beaucoup plus souvent. En utilisant une tondeuse conventionnelle vous devrez effectuer au minimum deux tontes par semaine en pleine saison suivant la région où vous habitez.

Pour ce qui est des robots tondeuse vous devrez effectuer une tonte par jour ou une tonte tous les deux jours en saison en fonction de la plage horaire de tonte. Cette donnée varie en fonction de l’aspect de votre terrain, du robot choisis, des intempéries, du rapport surface théorique de tonte / surface réelle du terrain etc.

Dans la plupart des cas une tonte de trois heures par jour est suffisante pour garantir un résultat optimal si le robot est adapté au terrain.

 

Cet article dépeint les différentes méthodes de tonte des robots tondeuse mais il faut garder à l’esprit qu’un robot de tonte doit être utilisé pour entretenir un terrain très fréquemment et non pour tondre de manière ponctuelle à l’image de l’utilisation d’une tondeuse conventionnelle.